Apprentissage CFA BPF

L’esprit du CFA BPF, au sein de INBP

«Avec le CFA BPF, révélez votre talent et osez devenir qui vous êtes.»

Telle est la devise du Centre de formation d’apprentis de la Boulangerie Pâtisserie Française.

Unique en France, le CFA BPF est un lieu qui conjugue enseignement, passion de l’artisanat et dépassement de soi. Sa volonté : favoriser l’épanouissement et apprendre à faire cohésion.

En 1996, le CFA BPF s’est créé sur une intuition forte et originale. Après le lycée voire des études supérieures, il est encore temps d’orienter et d’accueillir les jeunes dans les métiers de la boulangerie-pâtisserie artisanale. Des perspectives concrètes les y attendent. Ainsi, le CFA BPF a pour caractéristique de recruter les jeunes post-bac pour les préparer au CAP boulanger ou pâtissier.

C’est toujours vrai, mais depuis la rentrée 2021, le CFA BPF s’ouvre en plus aux titulaires du CAP boulanger ou pâtissier, désireux de préparer un BP ou un CAP chocolatier-confiseur (qu’ils aient ou non un bac).

Pari tenu !

Aujourd’hui, ce sont près de 500 anciens qui exercent la boulangerie-pâtisserie partout en France et dans le monde, sous des formes variées, en fonction de leur personnalité. Ouvrier, chef de production, direction d’entreprise, formation, travail humanitaire, expertise technique, contrat dans de grandes maisons artisanales et restaurants étoilés : la mobilité et l’adaptation de ce public sont remarquables.

Parmi les anciens du CFA BPF, figurent des professionnels de haut niveau, très connus dans le secteur, à l’image de Thomas Marie, MOF et de Boris Portolan, MOF.

Avec implication et motivation, les jeunes du CFA BPF participent aux concours nationaux réputés. Ils s’y sont particulièrement illustrés en 2010, vainqueur de la Coupe de France des écoles (deuxième en 2016 et troisième en 2020), en 2014, vainqueur au Concours du meilleur croissant au beurre d’Isigny AOP (vainqueur ex aequo en 2020), et en 2018 Bun d’or au Concours Défibun.

Selon les formateurs du CFA BPF réputés pour leur engagement :

« Ces concours représentent pour les jeunes d’excellentes opportunités à agir et à s’élever. »